Le biclou pratique

Le
Le
Le
Le

Le vélo écolo, pratique et agréable

L’aventure Oklö est née il y a quelques années, quand Bruno a souhaité ne plus utiliser la voiture pour emmener ses 2 enfants à l’école. Lors de ses recherches, il découvre les enco#ecolo #pratique #agréablembrants vélos cargos et les remorques à vélo qui placent les enfants à hauteur des pots d’échappement. Mais aucune solution ne lui semble satisfaisante. L'idée d'un vélo cargo révolutionnaire allait alors germer.

#ecolo #pratique #agréable

Notre histoire:

Bruno quitte même son emploi pour s’y consacrer à plein temps et embarque dans l’aventure Bertrand, écocitoyen convaincu et un autre Bruno, lui aussi papa de 2 enfants. 

À force de réflexion, de recherches et d’essais, plusieurs prototypes sont mis au point. Le cadre des vélos de facteur est sélectionné pour sa solidité et un brevet est même déposé. Le nom est tiré du mot “folklo” car ce vélo original se veut aussi populaire. Les trémas ajoutent une consonance scandinave, en clin d’œil à ces pays adeptes du vélo. C’est ainsi que le vélo Oklö est né !

Il ne reste plus qu’à le fabriquer et le commercialiser pour en faire profiter au plus grand nombre. Pour cela, les amis s’associent dans la SCOP OKLO CYCLES. Le choix du format SCOP traduisant leur adhésion aux valeurs coopératives fondamentales : la transparence, la démocratie et le partage.

À votre tour, enfourchez un vélo Oklö et vivez votre propre aventure !

L’équipe: Bruno Guittard, ingénieur mécanique issu de l’industrie. Bruno Chériaux, développeur web issu du digital. Une bonne complémentarité avec des compétences qui vont des aspects techniques (produit) jusqu’au marketing en passant par une expérience en gestion de production et une sensibilité graphique.

Un rêve? Chez Oklö, on rêve que la voiture ne soit plus utilisée pour les trajets inférieurs à 3 km.

Pourquoi l’engagement du Made In France ? Même s’il reste encore beaucoup à faire pour que tous les composants d’un vélo viennent de France, nous avons eu à cœur de développer notre activité dans notre pays. Déjà pour limiter le transport de marchandises et la pollution qui lui est liée. Ensuite pour conserver une industrie indispensable dans le contexte de lutte contre le réchauffement climatique. Enfin pour placer l’humain au centre des préoccupations de l’entreprise. D’ailleurs, Oklö est une SCOP. Elle ne peut donc pas être vendue et délocalisée. 

Un futur projet de développement? D’autres modèles de vélos, encore plus pratiques et polyvalents

Un message aux consom’acteurs? Nous sommes tous sensibles à l’argument « prix », et c’est bien normal après des décennies de discours publicitaires tournés massivement en ce sens. Mais un prix bas s’obtient bien souvent en rognant sur la qualité ou sur la main d’œuvre. À « pouvoir d’achat » équivalent, il faut donc accepter de consommer moins mais mieux, pour espérer voir remonter la qualité de ce que nous consommons et revenir les emplois en France.

Affichage 1-3 de 3 article(s)